Ce site récupère une partie de ses emplois auprès de: Commis de Bureau | Emplois à Capitale-Nationale | Travail de la Maison

Les meilleures offres d'emploi de l'industrie de la construction au Québec

Pour poster une offre, connexion ou créer un compte |  Publier une offre

   Emploi construction québec   

Trouvez votre prochaine opportunité d'emploi chez Emploi Construction!

Slide 1
Slide 2
Slide 3
previous arrow
next arrow

Opérateur/opératrice de détecteurs électroniques aéroportés

Forces armées canadiennes

C'est un Contrat job à Acton Vale, QC publiée le septembre 17, 2022.

Perspective Aimez-vous prendre l’avion et travailler au sein d’une équipe?

La carrière d’opérateur/opératrice de détecteurs électroniques aéroportés dans les Forces armées canadiennes (FAC) vous offre la possibilité de travailler à plusieurs bases, au pays comme à l’étranger, à l’appui d’opérations aériennes, terrestres et maritimes.

Aperçu Les opérateurs de détecteurs électroniques aéroportés exploitent des systèmes de détecteurs électroniques évolués à bord d’aéronefs de patrouille à long rayon d’action, d’hélicoptères maritimes et d’aéronefs télépilotés.

En tant que membres du personnel navigant, ils sont tenus de participer à diverses missions maritimes et terrestres.

Ces missions sont axées notamment sur la guerre sous-marine, la guerre de surface, les activités de renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR) et les opérations de recherche et de sauvetage.

De plus, ils aident souvent les autres ministères et organismes du gouvernement à recueillir des données probantes relatives aux pêches, à la pollution et aux patrouilles antidrogues.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes : Exécuter des tâches communes de personnel navigant à bord d’aéronefs à voilure fixe, d’aéronefs à voilure tournante et d’aéronefs télépilotés Veiller à la planification et à la préparation de missions Assurer la reconnaissance photographique dans un environnement opérationnel Exécuter des tâches d’armement et de matériel de recherche, notamment l’armement et le désarmement de torpilles, de même que le déploiement de fusées éclairantes, de bouées sonores et de trousses de survie Gérer les renseignements tactiques à l’aide des systèmes de gestion des données de l’aéronef Exploiter des radars, des systèmes électro-optiques et infrarouges, des systèmes de détection d’anomalies magnétiques (MAD), des systèmes acoustiques et de l’équipement de mesures de soutien électronique (MSE) Assurer les opérations utilitaires d’hélicoptères, entre autres, levage de personnel et de cargaisons, élingage de cargaisons et opérations dans une zone exigüe Exercer les fonctions de mitrailleur de bord d’hélicoptère Assurer les communications courantes et tactiques à l’aide de radios et de systèmes de communication interne Pour pouvoir vous enrôler dans les FAC, vous devez : posséder la citoyenneté canadienne avoir au moins 18 ans (17 ans avec le consentement parental), sauf pour : les programmes d’études subventionnées, pour lesquels vous pouvez être âgé de 16 ans (avec le consentement parental) la Première réserve, pour laquelle vous pouvez être âgé de 16 ans (avec le consentement parental) et devez être inscrit comme étudiant à temps plein avoir terminé une 10e année ou un secondaire IV au Québec (certains emplois exigent un niveau de scolarité plus élevé) Exigences en matière d’études propres aux opérations de détecteurs électroniques aéroportés Ce poste exige que les candidats aient obtenu un diplôme d’études secondaires au Canada ou aient terminé leur secondaire V au Québec.

Ils doivent également avoir réussi le cours de mathématiques de 10e année, ou au Québec, le cours de mathématiques 426 ou 436 / SN 4/TS 4.

Il est possible que les études à l’étranger soient reconnues.

Instruction L’adhésion au groupe professionnel des opérateurs de détecteurs électroniques aéroportés (OP DEA) requiert un solide engagement à l’Aviation royale canadienne (ARC), car on peut mettre jusqu’à deux ans pour suivre l’instruction exigée afin de devenir un OP DEA qualifié.

Cet échéancier tient compte du parcours allant du cours de qualification militaire de base à l’instruction opérationnelle tenue à l’unité d’instruction opérationnelle précise.

Cette période de deux ans prévoit du temps d’attente avant une instruction et une formation structurée en cours d’emploi entre les cours.

Votre engagement à l’ARC vous donnera des occasions uniques de vous perfectionner et d’acquérir des compétences qui ne sont offertes qu’aux militaires.

Qualification militaire de base La première étape de l’instruction est le cours de qualification militaire de base, ou instruction de base, qui est offert à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec.

Ce cours enseigne les aptitudes de base et les connaissances communes à tous les emplois militaires.

L’un des objectifs du cours est de veiller à ce que toutes les recrues répondent à la norme de condition physique des Forces armées canadiennes (FAC); par conséquent, l’entraînement est exigeant sur le plan physique.

Instruction des opérateurs de détecteurs électroniques aéroportés Après l’instruction propre à l’armée d’appartenance (instruction sur la survie sur terre et en mer et instruction en médecine aéronautique), les candidats suivront le cours de base des opérateurs de détecteurs électroniques aéroportés de quatre mois à la 17e Escadre de Winnipeg, au Manitoba.

L’instruction traite des compétences de base suivantes : Concepts de base liés à l’aviation et théorie de vol Concepts de base de la météorologie Performance humaine dans l’aviation militaire Exécution de fonctions liées au vol Communications radio et surveillance des autorisations ATC Guerre électronique – niveau élémentaire et théorie de détection électronique Opérations d’aérodrome Opérations de radar aéroporté Principes de base de la navigation de bord Identification de cibles à l’aide de radars, de mesures de soutien électronique et de capteurs électro-optiques et infrarouges Après le cours de base d’opérateur de détecteurs électroniques aéroportés, les candidats suivront l’instruction opérationnelle du personnel navigant à bord de l’une des trois plateformes : le CP-140M Aurora à la 14e Escadre Greenwood (N.-É.), le CH-148 Cyclone à la 12e Escadre Shearwater (N.-É.) ou le CC-295 Kingfisher à la 19e Escadre Comox.

Une fois qu’ils auront achevé l’instruction opérationnelle du personnel navigant de six mois, les candidats auront atteint le niveau opérationnel de compétence et seront prêts à être nommés à leur premier emploi.

Instruction spécialisée Les opérateurs de détecteurs électroniques aéroportés pourraient avoir la possibilité d’acquérir des compétences spécialisées par l’intermédiaire de cours magistraux ou d’une formation en cours d’emploi, y compris les cours suivants : Instructeur de vol Normes du personnel navigant Essai et évaluation opérationnels Superviseur d’équipage en vol Gestion de projet lnstruction avancée offerte Au fur et à mesure qu’ils progressent dans leur carrière, les opérateurs de détecteurs électroniques aéroportés possédant les aptitudes et les prédispositions nécessaires se verront offrir des possibilités d’instruction avancée, y compris les cours suivants : Guerre électronique opérationnelle – niveau avancé Analyse du renseignement électronique – niveau avancé Analyse du renseignement électronique – niveau avancé Cours d’instructeur de guerre électronique tactique Techniques d’instruction Instruction spécialisée en leadership et gestion Cours avancé de survie, d’évacuation et d’évasion Enrôlez-vous dans les FAC Pour en savoir plus sur la carrière d’opérateur/opératrice de détecteurs électroniques aéroportés, visitez le site www.forces.ca, parlez à un recruteur dans un centre près de chez vous ou composez le 1-800-856-8488.

Veuillez noter que le recrutement pour ce poste se fait partout au Canada, sans se limiter à la province indiquée.

Découvrez plus de 100 autres possibilités d’emploi à Forces.ca.

Type d’emploi : Temps plein, Temps partiel